2017 : une hausse des tarifs de la mutuelle santé

 Selon le journal Les Échos, les contrats individuels et collectifs des complémentaires santé devraient connaitre une hausse de 2 % à 5 % pour cette année 2017. Pour rappel, depuis le mois de janvier 2016, tous les salariés doivent obligatoirement souscrire une mutuelle santé par l’intermédiaire de leur employeur. Cela leur permet de réduire la part de ticket modérateur qu’ils doivent supporter. En d’autres termes, s’ils tombent malades ou sont victimes d’un accident, les frais médicaux, d’hospitalisation ou de soin sont donc en grande partie pris en charge par la Sécurité sociale et la mutuelle. Ceux qui recherchent plus d’informations à ce sujet peuvent se tourner vers le site comparateur et mutuelle qui demeure une référence dans ce domaine.

Les causes de cette hausse

La première raison qui pousse les compagnies d’assurances et les mutuelles à augmenter leur tarif en 2017 est la hausse annoncée du tarif de la consultation chez les médecins généralistes. En effet, à compter du 1er mai 2017, celui-ci va passer de 23 euros à 25 euros. Toujours selon le journal, les professionnels du secteur évoquent également la généralisation de la complémentaire santé auprès de tous les salariés français depuis janvier 2016. Ils déplorent ainsi l’esprit des assurés qui profitent de l’aubaine, car ils bénéficiaient jusqu’alors d’une moins bonne couverture dans leurs contrats individuels. Par ailleurs, ils constatent une tendance à la surconsommation en matière d’optique par exemple. Il est possible de découvrir sur le site comparateur et mutuelle les différents éléments qui entrent dans le calcul de la prime de mutuelle santé.

Une hausse variable selon le type de contrat

D’après le journal économique, la moyenne de la hausse en ce qui concerne les contrats individuels est comprise entre 2 % et 4 %. Pour le cas des contrats collectifs, cette augmentation peut varier entre 3 % et 5 %. Il faut d’ailleurs souligner que les primes peuvent être totalement ou partiellement prises en charge par l’employeur dans le cas des contrats collectifs. Une visite sur le portail comparateur et mutuelle vous permettra d’avoir plus de précisions à ce sujet.